Loi Madelin prévoyance Marseille


La loi Madelin permet aux travailleurs non-salariés de déduire de leur revenu imposable aux BIC, BNC ou revenu de gérance (article 62 du CGI), les cotisations versés au titre d'un contrat de prévoyance dans la limite du plafond de déduction fiscale.

Ce plafond répond à un calcul indexé sur le PASS (plafond annuel de la Sécurité Sociale). Le TNS à l'obligation d'être à jour de ses cotisations au régime général (CARPIMKO, RSI...).

Calcul du disponible fiscal pour 2018 : Attention les mirettes :)

3.75 % du revenu professionnel

+

7% du PASS

= Max 3% de 8 PASS

Exemple de calcul : PASS 2018 = 39732

Pour un revenu déclaré de 21 000 € en 2018

3.75% x 21 000 = 787.5 €

7% x 39732 = 2781.24 €

Enveloppe = 3568.74 €

ATTENTION :Cette enveloppe correspond aux disponibles prévoyance et complémentaire santé.

Traitement fiscal des indemnités journalières : 2 situations

1- En activité professionnelle : Les indemnités journalières entre dans l'assiette des revenus imposables dans la catégorie des BIC, BNC ou art 62 du CGI. Elles subissent la CSG et la CRDS.

2- Arrêt de l'activité professionnelle : La rente d'invalidité est imposable dans la catégorie des pensions et subit la CSG et CRDS.

Les revenus pris en compte pour le calcul sont ceux de 2018 pour 2018 (Année N pour N).



L'annexe Protection Sociale - 84, rue de Lodi - Espace Village - 13006 Marseille - Email contact@lannexe.me - 09 86 56 21 61

Protection sociale des indépendants - Prévoyance - Retraite - Complémentaire santé - Epargne

https://www.groupesofraco.fr/

Membre partenaire de l'IPS ( institut de la Protection sociale)

Partenaire National de l'ordre des Experts-comptables

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

2017 par L'annexe SAS

Mentions légales