Rachat de trimestres : un choix à réfléchir

Mis à jour : 18 mars 2019



Nous reprenons ce post pour le mettre à jour. Nous apprenons le 18.03.2019 que la Ministre de la Santé, Madame Buzin n'est pas contre un allongement de la durée de cotisation. il est évident que le Gouvernement souhaite un équilibre pérenne des régimes de retraite. Pour ce faire, il n'y a pas 36 solutions.

  • Soit une augmentation des cotisations patronales et salariales. Mais en ces temps qui courent ce n'est pas le meilleur message

  • Soit un allongement de la durée de cotisation.

Vous verrez plus bas dans ce post que la pénalité pour un départ à 62 ans est déjà en vigueur sur les régimes complémentaires AGIRC (fusion des retraites complémentaire salariés). Donc on va lentement mais surement vers un allongement!!! Mais reprenons notre exemple d'un salarié lambda.

Afin de partir plus tôt à la retraite c'est à dire à 62 ans, la solution de rachat de trimestres peut paraître une bonne solution eu égard au coût. Prenons l'exemple d'un cadre qui souhaite partir à 62 ans. Sauf qu'à cette date il n'a pas tous ces trimestres. Le rachat permet donc d'accroître artificiellement sa période d'assurance et ainsi d'obtenir tous ses trimestres à 62 ans et donc liquider sa carrière dans les meilleures conditions.


Pour rappel selon vote date de naissance vous devez cotiser un nombre défini de trimestres pour liquider votre retraite à taux plein. Sans cela la rela pénalité traite de base + complémentaire subira une décote en fonction du nombre de trimestres manquants.


Mais reprenons notre exemple. Notre cadre souhaite donc prendre sa retraite à 62 ans avec 159 trimestres. Il décide donc de racheter 8 trimestres (le taux et la durée). Sauf que notre Cadre cadre va se retrouver au chômage (ce n'était pas prévu) à 159 trimetres de cotisations. Pôle Eploi va donc l'indemniser pendant 8 trimestres jusqu'à l'obtention des 167 trimestres. Note cadre va donc bénéficier d'une validation de trimestres mais un peu avant il avait racheté les 8 trimestres manquants pour partir à 62 ans. Au final notre Cadre ne bénéficiera pas du rachat de trimestres car il aura déboursé entre 30 000 € et 50 000 € (retour sur investisement) alors même qu'en étant au chomage il aurait eu la totalité des trimestres pour 0 € (validation trimestre pôle emploi).


A Lire aussi >> Age de départ à la retraite


Cela nous montre bien qu'il faut être attentif dans ces choix et surtout que chaque cas est différent.


En plus depuis peu il existe une décote AGIRC ARRCO pour les départs à partir de 62 ans. Donc il est préférable de se renseigner et de se faire réaliser une étude d'impact afin de prendre les bonnes décisions.


Notre service retraite - Confiez votre retraite à nos spécialistes - analyse / optimisation / liquidation de vos droits

L'annexe Protection Sociale - 84, rue de Lodi - Espace Village - 13006 Marseille - Email contact@lannexe.me - 09 86 56 21 61

Protection sociale des indépendants - Prévoyance - Retraite - Complémentaire santé - Epargne

https://www.groupesofraco.fr/

Membre partenaire de l'IPS ( institut de la Protection sociale)

Partenaire National de l'ordre des Experts-comptables

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

2017 par L'annexe SAS

Mentions légales